Coquelicots en octobre – Sylvia Plath

Les écrivains se parlent, échangent des lettres, des idées. Souvent aussi le dialogue s’installe, volontairement ou non, entre leurs œuvres. « Correspondances » donc, par poèmes interposés, autant que par lettres. Parfois même par-delà les années, les siècles.
Les lectures enregistrées que nous proposons, mois après mois, vont au fil de ce courant continu qui circule entre eux, entre leurs œuvres.

Coquelicots en octobre, première correspondance, autour de l’œuvre de Sylvia Plath.

Sylvia Plath :
Électre sur le chemin des Azalées (traduction de Valérie Rouzeau), éditions Unes.
Extraits de Ariel (traduction de Valérie Rouzeau), éditions Gallimard : Extrémité, Arriver, Chant du matin, La lune et le cyprès, Coquelicots en octobre, Le pendu, Moutons dans la brume, Daddy, Lésion.
Sylvie Doizelet : La terre des morts est lointaine, éditions Gallimard.
Ted Hugues : Extrait de Birthday Letters (traduction de Sylvie Doizelet), éditions Gallimard : Les jonquilles

Choix des textes et lecture : Fabienne Bargelli et Jean-Marc Bourg.

… À venir : Alejandra Pizarnik, Anna Akhmatova, Ingeborg Bachmann…

Autour de Sylvia Plath

par Fabienne Bargelli et Jean-Marc Bourg

leo. porta. Donec dolor Nullam efficitur.