Nicolas Pesquès

Nicolas Pesquès est né en 1946. Il commence en 1980 l’écriture de « La face nord de Juliau », poème qui compte à ce jour 16 livres publiés (en 9 volumes : les 7 premiers chez André Dimanche éditeur, les suivants chez Flammarion). À l’origine, il s’agit d’une tentative de transposition : appliquer à l’écriture d’une colline ardéchoise l’insistance et l’assiduité de Cézanne sur son motif. Exprimer pas à pas le vif et l’intégralité du paysage. Mais dire une colline, compte tenu des phrases qui la façonnent et du corps qui les éprouve, c’est entrer dans la nuit de l’expression. Le projet est inachevable. En tant que poème, il est imprévisible. C’est du cœur de cette cécité qu’il travaille.

Ses autres poèmes publiés (dont Trois Poèmes, éditions du Limon) peuvent être considérés comme des excroissances, hors du tronc central.

La fréquentation de la peinture accompagne et nourrit l’ensemble de son travail ; Nicolas Pesquès est l’auteur d’essais et de textes sur la peinture et sur des artistes, notamment sur Gilles Aillaud, Anne Deguelle, Jan Voss, Aurelie Nemours etc. ainsi que d’une étude sur la poésie de Jacques Dupin.

EVENEMENT

POÉSIE IN SITU

justo elit. mattis ut commodo amet, Sed ante.