Lucie Taïeb

Lucie Taïeb, écrivaine et traductrice, est née en 1977 à Paris.

Depuis son premier recueil de poésie, paru aux Inaperçus en 2013, elle poursuit sa recherche d’une écriture de la justesse, centrée sur l’unité du poème ou du fragment, souvent polyphonique, à travers des genres variés (essai, roman, poésie) et par l’expérimentation, au sein de ces genres, de formes singulières, en possible dialogue avec des artistes d’autres disciplines (musique improvisée, gravure, photographie). Son deuxième roman, Les échappées, s’est vu décerner le prix Wepler en 2019.

Elle publie dans de nombreuses revues (La moitié du Fourbi, Vacarme, remue.net, La Revue de Belles Lettres, L’intranquille,…) et lit fréquemment ses textes à voix haute lors de rencontres et festivals.

Bibliographie sélective :
Les échappées (Roman), 2019, Editions de l’Ogre
Freshkills, Recycler la terre (Essai) 2019, Editions Nota Bene (Montréal)
Peuplié (Poésie), Lanskine, 2018
Safe (Roman), Editions de l’ogre, 2016
La retenue (Poésie), Lanskine, 2015
Tout aura brûlé (Poésie), Les Inaperçus, 2013

Traductions :
Friederike Mayröcker, Scardanelli, Atelier de l’Agneau, 2017
Kurt Schwitters et Käte Steinitz, Les contes du paradis, Ypsilon, 2016
Friederike Mayröcker, CRUELLEMENT là, Atelier de l’Agneau, 2014
Ernst Jandl, groite et dauche, Atelier de l’Agneau, 2011

EVENEMENT

POÉSIE IN SITU

Nullam ut vulputate, risus ut massa mattis Sed justo diam felis Curabitur