Le Temps du cœur

Ingeborg Bachmann – Paul Celan

Le Temps du Cœur, autour de l’œuvre et de la correspondance d’Ingeborg Bachmann (1926-1973) et de Paul Celan (1920-1970) :
« Elle, la femme, l’Autrichienne de Carinthie, l’étrangère cherchant sa place dans le monde littéraire encore largement dominé par les hommes ; lui, le Juif, l’étranger arrivant de sa Bucovine natale dans la Vienne dévastée de l’immédiat après-guerre à peine quelques mois après elle, en janvier 1947. Le dialogue qu’il nous est donné d’entrevoir à travers leurs œuvres, est d’une extrême densité et intensité : tout est crypté et tout fait signe, un univers de mots qui se répondent de poème à poème, de discours à discours, tout un réseau de correspondances… » Françoise Rétif.

Textes lus :

Ingeborg Bachmann :
Le Temps en sursis [De l’obscur à dire, Paris, Sous l’orage de roses], Invocation de la grande Ourse [Ombres roses ombres], Le poème au lecteur — traduction de Françoise Rétif, in Toute personne qui tombe a des ailes, éditions Gallimard.
Malina — traduction de Philippe Jaccottet et Claire de Oliveira, éditions du Seuil.
Paul Celan :
Pavot et mémoire [Tremble, En Égypte, Silence!, Corona, Éloge du lointain, Souvenir de France, Eau et feu, Rayon de nuit, Fugue de mort] — traduction de Valérie Briet, éditions Christian Bourgois ou de Jean-Pierre Lefèvre, éditions Gallimard.
Ingeborg Bachmann et Paul Celan :
Le Temps du cœur, correspondance — traduction de Bertrand Badiou, éditions du Seuil.
Françoise Rétif :
Ingeborg Bachmann, éditions Belin .
Entre ombre et lumière, Revue Europe n°892.

Musique :

Witold Lutoslawski, extraits de Musique funèbre et Interlude.
Hans Werner Henze, extraits de Nachtstücke und Arien.

Conception et lecture : Fabienne Bargelli et Jean-Marc Bourg.

Tous nos remerciements à Françoise Rétif, pour son écoute attentive.
Nous signalons la sortie prochaine (juin 21) de son ouvrage Ingeborg Bachmann, ce qui est vrai aux éditions Bonn University Press.
Crédits photographiques : Bachmann © Keystone Pictures USA-Maxppp / Celan©DR

Le Temps du cœur

par Fabienne Bargelli et Jean-Marc Bourg

dolor sed suscipit tempus leo. dapibus quis ut