© Oujda

Justin Delareux

Justin Delareux est né en 1987. Il développe une œuvre polymorphe, contextuelle, dans le domaine des écritures, opérant des liens, des collisions, entre la création littéraire, plastique et sonore. Il a créé, dirige et édite la revue Pli, projectile littéral.

« Son oeuvre plastique, indissociable de sa poésie, se projette comme une succession discontinue d’opérations où le spectateur est confronté à des assemblages démontés, à des inscriptions raturées, à des images noircies, à des slogans en attente, qui sont autant de prises de parole et d’occupations de sites. Les expositions de l’artiste-poète, rares, intransigeantes, portent le sceau de la parrhesia, cette voix disant le vrai et y confrontant le réel comme le territoire même d’un conflit absolument nécessaire.  »  (M. Cegarra)

http://www.justindelareux.fr

Publications :

Interruptions, éditions ZA, 2020
Quelques verbes d’actions, éditions (limitée ) pariah, avril 2019
Parloar, éditions pariah, avril 2018
Extrait des nasses, éditions Al Dante, 2016
La laisse, éditions DomaineM, 2016
Projectile Pauvre, éditions Où, Marseille, 2011

Dans d’autres ouvrages :
– dessin, dans le livre Trouver ici , de Jean-Marie Gleize, édition du Seuil, avril 2018
– texte, dans le livre La domestication de l’art , Laurent Cauwet, éditions La fabrique, 2017
– photographie, dans le livre Le livre des cabanes , Jean-Marie Gleize, éditions du Seuil, 2015

Et dans les revues : Hector, Lundimatin, Parade, Docks, Post-post avant-poste, Attaques#2…

EVENEMENT

elit. leo nunc sit id eget quis, pulvinar Sed justo diam