© Nina Medved-Mjedved

Frédéric Forte

Frédéric Forte, né en 1973 à Toulouse, vit aujourd’hui à Paris. Il est poète et, depuis 2005, membre de l’Oulipo. Marqué très tôt par l’œuvre de Raymond Queneau, il s’est tourné vers la poésie en 1999 après avoir joué de la basse électrique dans des groupes de rock. Ses initiales sont aussi celles de « formes fixes » dont il aime explorer les potentialités… Mais il ne s’interdit aucune voie, pas même la prose ou le vers libre.
« Un vrai sens de la musique et du rythme, une humeur légère… Ce Buster Keaton traverse avec élégance et malice le pays des mots et son amusement est le nôtre » a écrit Christine Plantec dans Le Matricule des Anges.

Il a publié une dizaine d’ouvrages dont : Été 18 (L’Usage, 2020), Opéras-minute (Théâtre Typographique, 2de éd., 2017) Dire ouf (P.O.L, 2016), Bristols (les mille univers, 2014), 33 sonnets plats (l’Attente, 2012), Re- (Nous, 2012), Une collecte (Théâtre Typographique, 2009), Comment(s) (l’Attente, 2006), N/S avec Ian Monk (l’Attente, 2004), Banzuke et Discographie (tous deux à l’Attente, 2002). Nous allons perdre deux minutes de lumière est à paraître chez P.O.L.

ÉVÉNEMENT

POÉSIE IN SITU

elit. libero elit. dolor. et, risus. venenatis Nullam fringilla