© Sébastien Dolidon

Eric Sautou

Né en 1962, Eric Sautou a commencé par publier des poèmes minimalistes et singulièrement envoûtants, regroupés pour l’essentiel dans Le capitaine Nemo (Tarabuste, 1998et Le nom des fleuves (Le Dé bleu, 1999). Il participe au volume collectif Venant d’où ? (Flammarion, 2002) et sa poésie prend ensuite un tour plus narratif, sans rien abdiquer de sa rigueur formelle. La collection Poésie/Flammarion accueille dès lors la plupart de ses livres : La Tamarissière (2006), Frédéric Renaissan (2008), Les Vacances (2012), Une infinie précaution (2016) et Beaupré (2021).

Ce dernier ouvrage vient en quelque sorte achever le long cycle du deuil auquel Eric Sautou s’est trouvé astreint depuis la mort de sa mère. Après Une infinie précaution, trois autres livres en avaient déjà témoigné : A son défunt (Faï fioc, 2017), La Véranda (Unes, 2018) et Les jours viendront (Faï fioc, 2019). 

EVENEMENT