© POEMA 2019

Édith Azam

Édith Azam est heureuse, durant son confinement elle a planté 4 haricots et soutient mordicus qu’ils deviendront géants. Edith Azam se demande si la pluie va tout transformer, si au final l’éternité ne passe pas à très grande vitesse, si le chat sans le chien ne serait pas une impasse logique, si et si et si et si.. Édith Azam ne sait pas trop quoi dire mais cela ne l’affole pas trop. Elle n’est pas certaine qu’écrire relève de la raison, et du coup elle se demande d’où provient la pensée. Édith Azam n’a aucune réponse, cela ne la dérange pas non plus. Édith Azam n’est pas une galaxie,  elle a un fusil à bouchon, un filet papillon, et avec ça ? On se demande ! On se demande des tas de choses et que se donne-t-on ?

PUBLICATIONS :
POUR TENIR DEBOUT ON INVENTE co-écrit avec Liliane GIRAUDON ( Mai 2019) : Atelier de l’agneau
RETOURS DE LANGUE co-écrit avec Bernard NOËL (Janvier 2019) : Faï-Fioc
POOKI C’est punk (Sepetembre 2018) : Lanskine Jeunesse
OISEAU-MOI (Juin 2018) : Lanskine
LE TEMPS SI LONG (Mai 2018) : Atelier de l’agneau
CAMERA (Juin 2015) : P.O.L
ON SAIT : L’AUTRE (Avril 2014) : P.O.L
DU SAVON DANS LA BOUCHE (Mai 2013) : Atelier de l’agneau
DECEMBRE M’A CIGÜE ( 2013) : P.O.L
DU SAVON DANS LA BOUCHE (Mai 2013) : Atelier de l’agneau
QUI JOURNAL FAIT VOYAGE (février 2012) : Atelier de l’agneau
DU POP CORN DANS LA TÊTE (Décembre 2010) : L’atelier de l’agneau

EVENEMENT

POÉSIE IN SITU

velit, felis dolor. libero quis id, nec amet, vel,