29 avril 2020 – Frédéric Forte

Brochette bouillir dans la soupe piquant
Ma ( ta ) langue

Boulettes de poisson………………………2,00€

petite boule du papier vertébré aquatique
débranchit des nageoirs adultes à unir
le tronc par manière de prononcer
différant de les syllabes les mots
pour se transcrire dans l’écriture
avec la facilité du mieux vexant

Les choux chinois………………………….1,50€

effectueux potager dans même la racine
inconique à finir tout petit passoir
font ensemble des travaux à goûter
de la chine bizarre et excessivement
aiguise pour rendre le moins simple
simplement définir l’article pré-pluriel

Petit maïs…………………………………….1,00€

enfant se plante volumique un peu
du caprice bonnement impensible et pondu
en mesure nécessaire articulant par rêve
de devenir son âge l’étendue
à sommet vertical et qui marque
graine après graine l’opposition grosso

Boulettes de bœuf………………………….2,50€

petite boule du papier l’effet
artificiel factivement sans savoir du milieu
culbute dedans l’erreur placée exprès
remplir d’anarchie pressionnant la page
pouvant attendre la pêche le démasquement
tombé à la nuit sans bouffer

Champignon………………………………..1,50€

être le végétal manger sans chlorophylle
file m’étaler la logique emboîtant
charcuterie tirant le rideau du fer
qui sous ton chapeau perdure inexplicablement
à ne pas en lamelles comprendre
quoi d’une nourritude si menu

Tofu frit………………………………………1,00€

conjugaison de cuire dans une poële
tout huile froide avec la consistance
de souvenir autoritaire sur l’asie
et mieux lumidifier en son temple
la minuscule géométrie que la couleur
sous la langue insensiblement nous rapproche

( Changement varié selon le saison )

Texte paru chez lnk en 2012.
Six poèmes de six vers de six mots.
Chaque vers compte 11 syllabes (en moyenne).

neque. ipsum commodo ut ipsum eleifend dolor sem, ante. risus Sed